On vous propose ici de vous familiariser avec les différentes types d’influenceurs, d’apprendre à les connaitre et surtout à les identifier. Ici, nous nous focaliserons sur les catégories macro, middle, micro et nano influenceurs. Nous vous laissons ainsi découvrir nos pyramides de l'influence avant de vous présenter les différentes catégories d'influenceurs plus en détails :

https://s3-us-west-2.amazonaws.com/secure.notion-static.com/f6ad12c4-13c4-428d-b59d-7b086719d555/2105pyramide.png

https://s3-us-west-2.amazonaws.com/secure.notion-static.com/1511ba0e-85b8-4766-b24a-94eaf64aa622/Capture_decran_2021-07-15_a_22.46.31.png

Macro et middle influencers

Les forces

Blogueurs, youtubeurs ou encore personnalités publiques, ces catégories d’influenceurs sont très sollicitées par les marques. Elles peuvent ainsi multiplier les partenariats et toucher une large audience. Collaborer avec ces catégories d’influenceurs c’est contribuer à ce que son produit, son service, sa marque soit vu à grande échelle et c’est ce qui constitue la plus grande force de ces catégories de profils.

Travailler avec ces catégories de profils c’est faire le choix de travailler avec de véritables professionnels de l’influence. Photographes, monteurs, DA et autres partenaires, tout est mis en oeuvre pour assurer une production de contenus qualitative et professionnelle.

⚠️ Attention, ces profils possèdent une large audience qu’elles n’hésitent pas à monétiser : plus l’audience est importante, plus le cout de la collaboration sera élevé.

Les faiblesses

Dans un contexte ou la consommation se veut de plus en plus réfléchie, les consommateurs ont rapidement su identifier les codes de l’influence et des publications sponsorisées. Cette tendance a été renforcée par la législation qui impose maintenant aux influenceurs de révéler les publications issues de partenariats (rémunérés ou non).

La question de l’authenticité des profils est de plus en plus soulevée : l’influenceur fait-il l’éloge de cette marque par conviction ou parce qu’il est rémunéré pour le faire ?

Pour bon nombre d’influenceurs de cette catégorie, l’influence constitue un véritable métier, un fond de commerce. On peut ainsi assister a une multiplication des placements de produits sur les réseaux mais également à une perte d’authenticité et de transparence qui affectent leur pouvoir de prescription. Posséder une large audience constitue un réel avantage, mais seulement si cette audience est engagée. Lorsque ce n’est pas le cas, inutile de vous préciser que votre stratégie d’influence ne sera pas rentable. Il convient ainsi pour les marques d’étudier d’avantage les profils et surtout leurs audiences.

Micro et nano influencers

Les forces

Ces profils sont beaucoup plus amateurs, l’influence ne constitue pas une source principale de revenus, elle est d’avantage vue comme une activité secondaire. À plus forte raison sur la nano-influence, nous sommes ici sur de l’influence non-professionnelle certes mais beaucoup plus authentique. Dans un contexte ou la consommation est d’avantage réfléchie par les consommateurs, ces profils constituent de véritables armes pour les marques. En effet, communiquer via ces influenceurs c’est en quelques sortes provoquer une forme de bouche à oreille naturel. On vient ainsi gommer les limites d’un marketing d’influence trop professionnel peut être parfois trop scénarisé qui peut vite susciter la méfiance des consommateurs.

On parle d’avantage d’influence de proximité car ces profils sont beaucoup plus proches de leurs communautés ce qui les rend beaucoup plus engageants.

Vous l’aurez compris, les avantages principaux de ces catégories de profils restent l’authenticité et la proximité.

L’influence n’est généralement pas leur métier, pour cette raison et bien d’autres, la compensation sera forcément moins importante. La règle reste la même : plus l’audience est importante, plus le cout de la collaboration sera élevé.

Powered by Fruition