Maintenant que vous avez identifié et analysé vos besoins, vos objectifs, posé le cadre de la collaboration avec les influenceurs en définissant les guidelines à respecter il ne vous reste plus qu'à réfléchir à l'aspect compensation. C'est l'objet de l'article qui vient clôturer la partie réflexion stratégique de la campagne. On vous parle ici des différentes alternatives en matière de dotation/compensation.

⚠️ ATTENTION : cet article sera essentiellement axé sur la compensation des profils micro-influenceurs.

Quelles sont les options qui s'offrent à vous ?

Tout d'abord, la rémunération des profils est bien évidemment l'une des alternatives en matière de compensation, mais ce n'est pas la seule. S'il est vrai que rémunérer les profils macro-influenceurs est bien souvent une obligation, sur le segment micro-influenceurs vous disposez de beaucoup plus de choix, alors n'hésitez pas à faire preuve de créativité.

Option 1 : La rémunération des profils micro-influenceurs

Comme mentionné plus tôt, les profils micro-influenceurs sont beaucoup plus amateurs. Pour eux, l’influence ne constitue pas systématiquement une source principale de revenus, elle est d’avantage vue comme une activité secondaire. On remarque toutefois que certains profils micro-influenceurs tendent vers la professionnalisation de leur activité et peuvent parfois demander une rémunération.

Lorsque vous prévoyez de rémunérer vos profils micro-influenceurs, un conseil : assurez vous qu'ils soient déclarés en tant qu'auto-entrepreneurs et qu'ils soient ainsi en mesure de vous éditer une facture.

Il est difficile d'établir une grille tarifaire en matière de rémunération de profil micro-influenceur. Plus généralement sur les profils influenceurs, différents facteurs entrent en compte, il n'y a pas vraiment de règles. Quoi qu'il en soit, plus l'audience d'un profil sera importante et engagée, plus la rémunération du profil aura tendance à augmenter. Les profils micro-influenceurs ne sont pas systématiquement tous sensibilisés aux codes de l'influence. Lorsque vous discuterez sur les prix, il est fort probable que les prix énoncés varient d'un profil à l'autre sans qu'il y ait forcément de cohérence.

À titre d'exemple, voici la grille de prix appliquée dans le cadre d'une campagne d'influence où des profils micro-influenceurs ont été rémunérés pour la création d'un post accompagné d'une story dédiée :

Option 2 : Dotations et campagnes en gifting

https://s3-us-west-2.amazonaws.com/secure.notion-static.com/e9bf3e6e-f868-44dd-b427-f746e92f2658/Screenshot_2021-07-22_at_07.08.50.png

Pour votre marque, prévoir ce genre de compensation peut s'avérer beaucoup moins couteux que prévoir une rémunération. Dans le cadre des campagnes en gifting l'idée est de directement envoyer le produit que l'on souhaite mettre en avant aux influenceurs. Ceux-ci se chargeront de le découvrir et surtout de le faire découvrir à leurs communautés en créant du contenu qu'ils posteront par la suite. C'est en quelques sortes un échange de bons procédés.

Ce type de campagne est beaucoup plus répandu sur la micro-influence que sur la macro-influence. Si vous souhaitez procéder de la sorte, alors nous avons quelques recommandations qui vous permettront d'optimiser votre campagne. Une dotation doit remplir deux objectifs : l'attractivité et l'utilité.

Quelle compensation privilégier lorsque je suis une marque de service ?

Si vous n'avez pas de produit à proposer mais un service, il peut être assez compliqué de se projeter sur la mise en place d'une campagne en gifting. On peut penser que lorsque l'on propose un service, la seule option de compensation dans le cadre d'une campagne d'influence reste la rémunération. C'est faux, vous disposez vous aussi de quelques alternatives :

Powered by Fruition